2020, année de redressement pour Jumia

Jumia

Jumia a présenté Mercredi 24 Février ses résultats pour l’exercice 2020. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le marché les a très favorablement accueillis. La valeur du titre ayant brièvement franchi les 54$ ce Mercredi. Deux semaines plus tôt, le titre avait même tutoyé les 70$, le marché anticipant un net redressement au cours de l’exercice 2020. Vendredi dernier, il a clôturé la séance à 44,31$ pour une valorisation globale avoisinant les 4 milliards $. L’entreprise technologique fondée au Nigéria retrouve donc définitivement son statut de Licorne et clôt ainsi la période trouble qu’elle a traversée à la suite des révélations du vendeur à découvert Andrew Left via son « instrument de démolition » Citron Research à propos de certaines mauvaises pratiques. Ce dernier a même réhabilité la plateforme e-commerce via un ensemble de slides ayant circulé courant Octobre 2020 où il affirmait « everything has now changed » concernant le pilotage opérationnel du e-commerçant.

Ce qui a changé ? Jumia continue de réduire ses pertes et est focus sur la rentabilité

Les résultats 2020 communiqués par l’e-commerçant indiquent par exemple une amélioration de son EBITDA ajusté qui certes continue d’évoluer en territoire négatif. En glissement annuel, cet indicateur s’est toutefois nettement amélioré de 47%. Les investissements marketing et publicitaires sont pour leur part en recul de 34% en glissement annuel. De substantielles économies sur les coûts généraux et administratifs ont aussi été effectuées pour baisser de 36% en glissement annuel. Toutes ces économies de coûts ont contribué à faire bondir le bénéfice brut après déduction des charges d’exploitation qui passe de 1 million € en 2019 à 8,4 millions € en 2020. Quant au nombre de shoppers sur les plateformes du e-commerçant, il a progressé 11,9%. Ce taux de progression qui semble relativement faible par rapport aux précédents exercices tient compte de la sortie du Cameroun, du Rwanda, de la Tanzanie et de l’activité travel.

Les activités ouvertes récemment se portent également bien. Par exemple le pôle advertising a délivré plus de 1000 campagnes en 2020 pour 370 annonceurs dont Unilever, Huawei, Intel, Xiaomi, L’Oreal, Nivea. L’entreprise a par ailleurs ouvert en 2020 sa plateforme logistique aux entreprises tiers pour faire livrer leurs colis. Dans le cadre de cette nouvelle activité, Jumia a livré près de 500 milles colis expédiés par divers clients tiers de différentes industries (grande conso, banque, opérateurs mobiles, etc.).

Marquée par la pandémie de la Covid-19, l’année 2020 fut plutôt à l’avantage de Jumia qui en a fait un tremplin pour redresser ses fondamentaux, faire évoluer son modèle, et mettre en place de nouveaux relais de croissance. L’horizon semble se dégager pour l’entreprise technologique.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.