iflix quitte l’Afrique subsaharienne

iflix catalogue 200x200

Le marché subsaharien de la vidéo OTT continue de se structurer. L’une des parties prenantes les plus en vue vient d’annoncer son exit. Le malaisien iflix a en effet indiqué Vendredi avoir cédé le reste de ses parts dans iflix Africa à Econet Media pour se focaliser sur l’Asie et accessoirement le Moyen-Orient. C’est en Février 2018 qu’intervient le rapprochement entre la plateforme basée en Malaisie et Econet Media qui prend une participation majoritaire dans la filiale opérant les marchés subsahariens d’iflix. L’opération était perçue à l’époque comme une accélération d’Econet Media et Kwesé dans la SVOD pour tenter de tenir la distance face à Netflix, Prime Video et surtout le sud-africain ShowMax. Elle servira finalement de socle au basculement stratégique initié par Kwesé en Novembre en sortant de la télévision payante linéaire au profit du tout OTT (l’offre free-to-air linéaire est toutefois maintenue). « La finalisation de l’acquisition d’iflix Africa s’inscrit dans la révision de la stratégie de notre groupe, particulièrement celle de Kwesé qui offre des services premium de télédiffusion.  Avec la forte croissance de l’adoption des services SVOD et OTT dans la région, nous faisons le pari que les services connectés, notamment mobiles, seront le futur de la télédiffusion en Afrique » explique en écho Hardy Pemhiwa, CEO d’Econet. « L’acquisition par le groupe Econet, notre partenaire dans la région et un télédiffuseur de premier plan en Afrique, représente une étape significative pour nos opérations dans la région, tout en renforçant notre engagement sur nos marchés clés en Asie, particulièrement en Indonésie, en Malaisie et aux Philippines » souligne pour sa part Mark Britt, CEO d’iflix.

Econet contrôle désormais seul alors l’ex-iflix Africa pour lequel de nouveaux lancements pays sont annoncés pour les prochaines semaines. Reste à voir comment il coévoluera avec Kwesé Play, l’autre package OTT commercialisé par Econet Media. Il faudra aussi voir si le service sera rebaptisé pour solder l’ère iflix.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.