Un semestre correct pour MultiChoice avec plus de 400 000 nouveaux abonnés

Multichoice semestre 1 400x400

Naspers a communiqué Vendredi à la mi-journée ses résultats du premier semestre (clos le 30 Septembre) de son année fiscale 2019. Les statistiques sont globalement intéressantes avec des revenus en progression de 29% en glissement annuel à 11 milliards $ et des bénéfices s’élevant à 2 milliards, soit +34% en glissement annuel. Comme d’habitude, les plateformes internet contribuent pour l’essentiel des revenus, à 64%. Le e-commerce pèse 18%. La vidéo contribue pour sa part à 17% des revenus du groupe à 1,84 milliard $ pour 211 millions $ de bénéfices. Sur la vidéo justement, MultiChoice engrange 424 000 nouveaux abonnés entre Avril et Septembre 2018 pour afficher un total de 13,9 millions d’abonnés au compteur au terme du semestre. C’est nettement moins que le presque 1,3 million d’abonnés recrutés au cours du précédent semestre (clos le 31 Mars). Mais au moins le pôle vidéo ne ressort pas avec un solde négatif. Cela dit, il aurait été intéressant d’observer l’évolution entre Avril-Juin et Juillet-Septembre puisque le groupe attribue en partie ces résultats à l’effet dopant de la Coupe du monde FIFA 2018 qui s’est tenue entre Juin et Juillet. Dans le détail, l’Afrique du Sud a apporté 285 000 abonnés sur le DTH. Le parc local affiche désormais donc 7,206 millions d’abonnés DTH. L’Afrique subsaharienne apporte pour sa part 110 000 nouveaux abonnés DTH pour un parc global s’élevant à 3,143 millions d’abonnés. Quant à l’offre TNT (GOtv), exclusivement commercialisée hors Afrique du Sud, elle a attiré 30 000 nouveaux abonnés pour un parc total affichant désormais 3,551 millions abonnés. Du côté des mauvaises nouvelles, le groupe indique que l’augmentation de la TVA en Afrique du Sud ainsi que la volatilité du Rand ont pesé sur ses revenus. Le groupe ajoute par ailleurs que ses abonnés premium connaissent une compression de leurs revenus disponibles. Seuls les offres entrée et milieu de gamme ont ainsi attiré de nouveaux abonnés au cours du semestre. Quant à l’Afrique subsaharienne, elle a vu ses revenus fortement impactés par la dépréciation de la monnaie angolaise à hauteur de 55% en glissement annuel.

IPO et lancement OTT attendus en 2019

Revenant sur l’IPO prévu en 2019 du pôle vidéo baptisé MultiChoice Group, Bob van Dijk explique l’opération sortira la vidéo des activités opérées en direct. Ce qui signifie que dans le futur « 100% des revenus et bénéfices proviendront d’internet » . Concernant le lancement en 2019 d’une offre OTT stand-alone, aucune précision n’a été donnée. Plus tôt dans l’année, Calvo Mawela, CEO de MultiChoice Group depuis début Novembre, avait laissé entendre que le groupe y travaillait. Aucune date n’a cependant été annoncée comme l’a encore confirmé il y a quelques jours la presse locale.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.