Uber et Suzuki étendent CHAPCHAP à d’autres pays subsahariens

Uber CHAPCHAP MoU signed 200x200

Uber et Suzuki ont conclu Mercredi un accord pour étendre à de nouveaux pays subsahariens sa marque de service VTC Uber CHAPCHAP. Considéré comme low cost par rapport au standard que propose habituellement Uber, le service est fondé sur un modèle exclusif de voiture, la Suzuki Alto 800, une mini-citadine économique en termes de consommation de carburant. Selon les deux parties, le partenariat offre aux chauffeurs Uber l’assurance d’un SAV garanti ainsi qu’une substantielle économie en termes de charges opérationnelles d’exploitation. « Nous sommes inspiré par l’esprit d’entrepreneuriat du continent et nous faisons le pari qu’à travers ce partenariat, nous avons la possibilité d’étendre uberCHAPCHAP à d’autres pays en vue de créer des milliers d’opportunités économiques et soutenir davantage de créateurs de petites entreprises dans le futur » explique Anthony Le Roux, directeur régional de Uber pour l’Afrique et le Moyen-Orient. Koichi Suzuki, directeur général de Suzuki pour l’Afrique et le Moyen-Orient, indique pour sa part être honoré que « la Suzuki Alto 800 ait été choisie par les chauffeurs Uber au Kenya pour son efficacité énergétique élevée, ses faibles coûts de maintenance et son faible impact environnemental » .

Le programme uberCHAPCHAP a été initié pour la première fois au Kenya en Février 2018. Loic Amado, patron de Uber pour l’Afrique de l’Est confiait à Reuters en Août que le service a obtenu un tel succès qu’il envisage s’en servir d’ici fin 2018 pour faire entrer Uber dans au moins deux nouveaux pays en Afrique de l’Est. Au Kenya, le géant américain du VTC a conclu un accord de financement avec Stanbic Bank pour faciliter l’acquisition de la Suzuki Alto 800 par les chauffeurs. C’est ainsi que le modèle aurait été adopté par plus de 500 chauffeurs Uber Kenya en quelques mois. Pour Uber, CHAPCHAP correspond à un nouveau format répondant à un niveau de besoin dans la région. En Mars, il s’était déjà résolu à proposer comme certains de ses concurrents un service moto, uberBoda.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.