Quelques usages d’internet en Afrique en 2017

Pew Research usages internet Afrique 950x620

De nombreuses études (Google Consumer Barometer, Africascope, Portland, GeoPoll, Deloitte, Ipsos, Blue Lions, We Are Social, GSMA, etc.) s’intéressent depuis plusieurs années aux usages digitaux des africains avec un consensus en termes d’observation. Les habitudes digitales se développent très vite et concernent un public toujours plus large, portées par l’expansion de l’adoption du smartphone, en dépit du coût encore trop élevé de l’accès à internet, notamment la data mobile. L’étude dont Pew Research vient de publier les résultats va elle aussi dans le même sens. L’institut américain observe par exemple une forte progression de l’usage d’internet entre 2013 et 2017 dans chacun des 6 pays subsahariens qu’il a étudiés, avec jusqu’à +16 points de progression en Afrique du Sud.

Line charts showing that internet use is increasing across sub-Saharan Africa.

L’institut relève également que le taux de possession du smartphone a bondi de 18 points entre 2014 et 2017 pour atteindre 33%. Quant aux divers usages à proprement parler, le contact avec les amis et la famille ressort très largement en tête (85% en moyenne) devant l’accès aux infos (un peu plus de 50%) et l’émission ou la réception de paiements (46% en moyenne). En ce qui concerne l’accès aux infos, les nigérians se distinguent particulièrement en répondant à plus de 60% utiliser internet comme source d’information. Le Kenya ressort pour sa part et sans surprise sur les paiements digitaux (64%).

Chart showing that keeping in touch with friends and families is the most common online activity in sub-Saharan Africa.
Pew Research s’est aussi plus spécifiquement intéressé aux usages social media du public des 6 pays, en l’occurrence les contenus qui suscitent le plus d’engagement de la part des utilisateurs des réseaux sociaux dans la région. Selon les résultats, la musique et les films ressortent comme le premier sujet d’intérêt (61%) du public, particulièrement en Afrique du Sud (72%) et au Ghana (67%). Vient ensuite le sport (57%). Les sujets politiques (37%) et les marques (37%) apparaissent comme les moins engageants. Une observation ressortant également dans de précédentes études conduites par Blue Lions et GeoPoll.

Chart showing that entertainment and sports are the most popular topics of discussion on social media in sub-Saharan Africa.
 Méthodologie : Le terrain a été réalisé du 21 Février au 28 Avril 2017 et porte sur un échantillon de 6 975 adultes dans 6 pays subsahariens (Sénégal, Ghana, Tanzanie, Afrique du Sud, Nigéria, Kenya).

Crédit photo : © visualhunt.com/US Mission Geneva

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.