Première vague de Africascope 2018 : +6 points en un an pour la vidéo OTT

Une nouvelle étude vient renforcer la petite musique de la rentrée sur le marché de l’audiovisuel en Afrique. L’OTT continue de progresser, en dépit de la tendance émergente d’une taxation ça et là dans la région, comme récemment au Bénin. La dernière livraison d’Africascope, première vague 2018, révèle en effet que la fréquentation vidéo OTT a bondi de 6 points en un an. 34% des internautes de la région indiquent regarder de la vidéo online. Ils étaient 28% lors de la première vague 2017. Sur le premier semestre 2018, les internautes sont également 31% à télécharger des vidéos pour les regarder offline. Ils sont plus nombreux (37%) à télécharger des fichiers audio. Ces nouvelles statistiques dénotent une accélération des usages OTT dans la région, le parc des utilisateurs d’internet n’ayant progressé que d’un point à 47% entre les deux vagues de l’étude. Les autres usages digitaux mesurés par Kantar TNS progressent très peu pour leur part : stabilité pour le search produit, +2 points en ce qui concerne la consultation des sites de marques, +2 points en termes d’usages e-commerce et fintech.

Radio stable, TV en progression continue

Africascope, c’est aussi et surtout une mesure des usages des médias classiques radio et TV. A propos du premier, Kantar TNS observe une stabilité en termes de couverture. L’institut dénombre 12,1 millions d’auditeurs quotidiens (65% de couverture) sur le scope géographique mesuré. La première vague 2017 avait mesuré exactement le même nombre d’auditeurs quotidiens pour une couverture quasi stable (66%). La nouvelle vague présente toutefois un nouvel insight : 59% des auditeurs utilisent leurs mobiles pour écouter la radio. « C’est même le premier mode d’écoute au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Mali » précise Kantar TNS. Cela dit, le poste radio classique reste très largement le premier device utilisé.
Quant à la TV, elle poursuit vague après vague sa progression ascendante. Elle enregistre notamment un bond de 700 milles téléspectateurs quotidiens en termes de reach lors de cette vague par rapport à la vague 1 de 2017, et 500 milles par rapport à la seconde vague 2017. La durée d’écoute est également en progression de 7 minutes par rapport à la dernière vague 2017. Les chaînes locales restent dominées par les chaînes internationales en termes de PDA (40% en moyenne vs 60%).

Kantar TNS Africascope 2018 vague 1 Infog vidéo OTT

 

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.