La TNT sera probablement lancée au Bénin d’ici fin 2018

TNT basculement au Bénin 400x400

En Côte d’Ivoire, pays le plus attendu en Afrique de l’ouest francophone, le lancement de la TNT est annoncé pour au plus tard la fin d’année. La même échéance semble évoquée au Bénin. Interviewé cette semaine sur la radio nationale, éditée par l’ORTB, groupe audiovisuel public local, Marcel Tchobo, conseiller aux médias au ministère de l’économie numérique et de la communication, a indiqué qu’en se fondant sur les résultats des tests réalisés depuis plusieurs mois, notamment dans l’une des 4 régions (*) résultant du découpage retenu et où le déploiement du réseau terrestre est achevé, le comité national de pilotage estime que la diffusion du signal TNT pourra officiellement être lancée d’ici Décembre.

L’officiel a par ailleurs rappelé que dans le cadre du basculement TNT, une société de patrimoine a été constituée pour gérer l’ensemble actifs du réseau terrestre (émetteurs, etc.) déployé. Celle-ci concédera toutefois l’exploitation du réseau à une entité mixte de télédiffusion qui sera constituée pour assurer le multiplexage des flux émis par les éditeurs, ainsi que l’acheminement du signal du bouquet TNT vers les foyers TV via le réseau d’émetteurs terrestres. Il ajoute en outre que selon le nouveau cadre réglementaire de l’audiovisuel dans le pays, il ne sera plus possible de cumuler édition et diffusion de chaînes TV. Tous les éditeurs basés au Bénin devront en conséquence conclure des contrats de diffusion avec l’entité mixte de télédiffusion à venir. C’est peu ou prou la pratique observée dans de nombreux pays subsahariens en cours de basculement vers la TNT (Nigéria, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, etc.).

Concernant le format de diffusion, Marcel Tchobo a évoqué le DVBT2/ MPEG2 et DVBT2/ MPEG4 sans fixer explicitement le format qui sera opéré au Bénin. Toutefois, au sein de l’UEMOA dont est membre le Bénin, la recommandation va au DVBT2/ MPEG4. Au sujet des décodeurs dont pourraient avoir besoin certains foyers TV, l’officiel a indiqué que le régulateur (HAAC : Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication) se chargera d’homologuer l’ensemble des équipements ménagers importés et commercialisés dans le pays en vue du basculement vers la TNT.

 

(*) Il s’agit de la région sud du pays, annoncée comme le cœur du réseau TNT. Elle intègre des villes comme Cotonou, Porto-Novo, Abomey-Calavi, Gbéhoué

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.