13,5 millions d’abonnés pour MultiChoice au 31 Mars 2018

Selon les résultats de l’exercice 2018 de Naspers clos le 31 Mars, le pôle vidéo linéaire du groupe de médias et internet affiche 13,476 millions d’abonnés au compteur, soit une progression de 10,2% par rapport au semestre précédent (clos le 30 Septembre 2017). Sur son second semestre 2018, MultiChoice a donc recruté un total net de 1,244 million de nouveaux abonnés pour ses offres DTH et terrestres. C’est tout simplement prodigieux. Ces chiffres tendent à confirmer que le marché pay TV subsaharien est entrain de franchir un cap avec une nouvelle base installée à environ 25 millions d’abonnés, parc global qui devrait continuer à progresser à un rythme soutenu en 2019. On se souvient que sur son dernier trimestre 2017, Canal+ Afrique avait réussi à attirer 0,66 million de nouveaux abonnés pour approcher les 3,5 millions.

Pour revenir à Naspers et MultiChoice, le marché domestique sud-africain, exclusivement DTH, continue de dominer le parc abonné avec 51,36%, soit 6,921 millions. Sur son marché domestique, le groupe a engrangé un gain net de 563 milles abonnés versus le premier semestre de l’exercice 2018. Cela dit, l’ARPU est en léger repli de 3% à 25,6 $ (par rapport à l’exercice 2017). Hors Afrique du Sud, le parc TNT (GOtv) s’envole de 18,1% à 3,522 millions d’abonnés. Le DTH n’est pas en reste avec un bond de 16% à 3,033 millions d’abonnés. Hors Afrique du Sud, le groupe audiovisuel observe une progression de son parc de l’ordre de 681 milles nouveaux abonnés sur le second semestre de son exercice 2018. Là aussi, l’ARPU est en recul. Il plonge de 12% à 23 $ par rapport à l’exercice 2016.

Parc abonnés (en millions) – Source : Naspers | Happens Africa

Fait également notable sur ce semestre, l’ensemble des trois niveaux d’offres (haut, milieu et entrée de gamme) commercialisés par MultiChoice voient leur parc progresser. C’est assez rare pour être souligné. L’offre premium par exemple enregistrait des pertes d’abonnés depuis le second semestre de l’exercice 2016. Mais sur le semestre clos le 31 Mars 2018, elle a attiré 31 milles nouveaux abonnés à 1,921 million. Le segment milieu de gamme a pour sa part progressé de 230 milles abonnés à 3,52 millions. Enfin les offres entrée de gamme ont enregistré 983 milles nouveaux abonnés pour atteindre 8,035 millions.

Evolution du parc abonnés (en millions) par niveau d’offres – Source : Naspers | Happens Africa

Des revenus aussi en progression

Au niveau des revenus, MultiChoice enregistre aussi une substantielle progression. Sur l’ensemble de l’exercice 2018, le chiffre d’affaire du groupe audiovisuel ressort à 3,7 milliards $, soit 1,92 milliard pour le seul second semestre, en progression de 7,9% versus le premier semestre. Quant au bénéfice opérationnel, il s’envole de 29% sur l’ensemble de l’exercice à 369 millions $. Ce qui semble définitivement solder les périodes d’incertitudes et de pertes opérationnelles sur l’activité vidéo linéaire, périodes au cours desquelles Naspers a songé à céder les activités hors Afrique du Sud regroupées sous la marque MultiChoice Africa. « Nous allons continuer à développer l’activité vidéo et divertissement en Afrique subsaharienne et les mener à la profitabilité » a d’ailleurs expliqué Bob van Dijk, CEO de Naspers.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.