2,4 milliards $ de revenus publicitaires grâce à la Coupe du monde

Coupe du monde investissements publicitaires 950x620

En Afrique subsaharienne, GeoPoll estime que la Coupe du monde 2018 devrait être regardée par 86% des 15+. A l’échelle mondiale, Zenith s’attend à une audience globale d’environ 3,5 milliards de personnes exposées à domicile à la compétition. Dans plusieurs pays, l’événement générera les meilleures audiences télé de l’année selon l’agence du groupe Publicis. Une occasion en or rappelle-t-elle pour toucher à domicile des cibles habituellement activables en mobilité, en outdoor, car elles passent davantage de temps hors domicile tout en étant très connectées (smartphones, wearables, etc.) : les jeunes, les cibles premium mobiles. Pour Zenith, les matchs de la Coupe du monde sont une occasion pour engager ce public dans un contexte où il est émotionnellement impliqué.

Globalement, l’agence estime à 2,4 milliards $ les investissements publicitaires nets additionnels que générera la Coupe du monde sur l’année 2018. Si la télé capturera l’essentiel de ces achats médias, les médias sociaux constituent un canal qui sera aussi fortement investi en raison de l’important volume de conversations et de contenus que va y générer la compétition. « Les médias sociaux joueront rôle plus important que jamais dans l’exposition à la Coupe du monde » explique notamment Zenith. Les sites d’info et de sport enregistreront aussi un trafic additionnel pendant la période, de même que le search. L’agence indique donc qu’au-delà des médias sociaux, c’est tout l’écosystème de la pub digitale qui observera des investissements publicitaires boostés pendant la Coupe du monde. La presse print et l’OOH devraient également bénéficier des retombées publicitaires de l’événement.

Géographiquement, Zenith estime que ce sera la Chine qui devrait connaître les plus importants investissements pub exceptionnels liés à la Coupe du monde : +835 millions $, soit 10% de la taille du marché chinois de la publicité en 2018. Les USA, dont la sélection nationale ne sera pas de la fête en Russie, enregistrera un supplément de 400 millions $ d’investissements pub. Quant à la Russie, nation hôte, le boost devrait être d’environ 64 millions $.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.