20,3 millions de smartphones commercialisés en Afrique en Q4 2017

IDC livraisons smartphones Q4 2017 950x620

IDC (International Data Corporation) a communiqué Lundi les statistiques de livraison de mobiles en Afrique au cours du dernier trimestre 2017. Sur ledit trimestre, 53,7 millions de terminaux mobiles ont été commercialisés dans la région selon le cabinet, dont 20,3 millions de smartphones (37% du marché) en recul de 6,4% après avoir rebondi de 4,4% au troisième trimestre. Les black friday, cyber monday, et autres promo de fin d’année n’ont donc pas réussi à véritablement poussé les ventes. Cependant, comme au cours du troisième trimestre, les terminaux 4G représentent plus de la moitié (56,8%) des smartphones commercialisés en Afrique. Leurs ventes restent en progression à 3,9%, après 5,5% en Q3 2017. Selon IDC, la baisse des prix des devices d’entrée de gamme ainsi que le déploiement continu de la 4G par les opérateurs tirent les ventes vers le haut. C’est d’ailleurs le chinois Transsion (iTel, Tecno, Infinix) qui s’adjuge une nouvelle fois la plus importante part de marché (30,4%), devant Samsung (27%).

Evolution en volume des ventes de mobiles en Afrique – Source : IDC – Happens Africa

Le fabricant chinois règne également sur le segment feature phones (téléphone basique), et quasiment sans partage (57,2% en Q4 2017 ; 58,9% en Q3 2017). Autrefois dominées par Samsung, les ventes (33,4 millions d’unités) sur ce segment semblent désormais largement le fait de marques chinoises qui répondent efficacement au besoin de communication basique d’une part du public, les talkers, selon la typologie des usages proposée par la GSMA. A ce public, résidant notamment dans les régions rurales, parfois off-grid, les marques chinoises proposent nombre de devices à des prix particulièrement accessibles.

 

Crédit photo : visualhunt/michael pollak

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.