TNT au Nigéria : GOtv et StarTimes priés de se conformer aux nouvelles règles

StarTimes Combo decoder TNT Nigeria GOtv 400x400

Le nouveau deadline au Nigéria pour le basculement de l’analogique au numérique en ce qui concerne la vidéo linéaire est fixé à Juin 2019. Pour essayer cette fois de tenir dans les délais, le pays tente d’accélérer le basculement Etat après Etat. Les 12 et 23 de ce mois de Février, deux nouveaux Etats devraient rejoindre la petite cohorte (Plateau, Abuja, Kaduna, Kwara) où est déjà opérationnelle la TNT.

En prélude au déploiement de ces deux nouveaux Etats, Malam Is’haq Kawu, Directeur général du NBC (National Broadcasting Commission) a organisé une conférence de presse au cours de laquelle il a rappelé la roadmap du processus de migration dans le pays. Ce fut également pour lui l’occasion d’inviter les différentes parties prenantes (éditeurs de chaînes, agrégateur de contenus, opérateur de multiplex, distributeurs de signal, fabricants de décodeurs) à pleinement jouer leur partition pour faire avancer, chacune en ce qui la concerne, le processus. C’est ainsi qu’il a indiqué que le NBC a invité GOtv (le service TNT opéré par MultiChoice) et StarTimes (opérant également un service TNT en sus du DTH) à entamer des discussions avec les deux distributeurs désignés pour transporter le signal TNT dans le pays, Pinnacle Communications et ITS. « En tenant compte du cadre défini par le gouvernement en ce qui concerne le basculement de l’analogique vers le numérique, après Juin 2019 la licence de ces opérateurs de la TNT payante ne leur permettrait plus d’être à la fois fournisseurs de contenus et distributeurs de signal » argumente-t-il. Autrement dit, à partir de Juin 2019, les activités de commercialisation de bouquets et d’acheminement du signal seront mutuellement exclusives et régies par deux licences distinctes. Les licences pour l’acheminement du signal ayant déjà été attribuées à Pinnacle Communications et ITS pour le cycle actuel, GOtv et StarTimes (service TNT) n’ont à date pas d’autre alternative que celle évoquée par le NBC pour continuer à opérer au Nigéria.

 

Crédit photo : StarTimes

Laisser un commentaire