Le kényan BitPesa acquiert l’espagnole TransferZero

BitPesa _200x200

BitPesa, start-up fintech basée à Nairobi, vient de réaliser un beau coup en s’offrant l’espagnole TransferZero, dont le modèle de non facturation de frais (à part un petit pourcentage sur les opérations de change) sur les transferts d’argent à destination de 4 continents (Europe, Asie, Afrique, Amérique) a de quoi séduire. Au-delà de son modèle économique, la fintech espagnole a une licence en tant qu’établissement de paiement accrédité par la banque d’Espagne. Ce qui constitue pour BitPesa une opportunité pour tisser un peu plus sa toile sur le marché européen et renforcer ses connexions mondiales. Il est d’ailleurs convenu entre les parties que la marque TransferZero va demeurer, de même que le siège de Madrid ainsi que l’ensemble des équipes.

« Comme BitPesa est l’une des rares entreprises mondiales à avoir des accréditations et des infrastructures en Afrique et en Europe, le partenariat (avec TransferZero ndlr) permet à la plateforme de croissance rapide de s’implanter plus profondément grâce aux licences, comptes bancaires et intégrations européens et britanniques » explique le communiqué diffusé Mercredi. Pour Luis Cambronero, ex CEO de TransferZero et désormais Directeur général de la start-up kényane, « BitPesa a le soutien d’investisseurs institutionnels de haut niveau et un réseau qui aideront à faire évoluer la technologie de TransferZero vers le niveau supérieur » . « C’est vraiment un partenariat où le tout est supérieur à la somme des parties » assure pour sa part Elizabeth Rossiello, fondatrice et CEO de BitPesa.

Pour rappel, BitPesa est une plateforme de paiement online tirant profit des possibilités offertes par la blockchain pour réduire significativement le coût et augmenter la vitesse des paiements professionnels.

Laisser un commentaire