Naspers ferme les bureaux de OLX au Nigéria

Le géant sud-africain Naspers, peu épargné ces dernières semaines par une actualité peu glorieuse, semble effectuer un remake du process qu’il a initié en Juillet 2016 avec Wechat, fermer les bureaux physiques au Nigéria et opérer dorénavant le service depuis l’Afrique du Sud. Réduction des coûts et nécessité d’approcher la rentabilité oblige. Dans le cas de la plateforme de classified OLX, la mesure concerne outre le Nigéria, le marché du Kenya et probablement celui du Ghana. Les infos précises concernant ce dernier marché ne sont toutefois pas disponibles à date. Quant au Nigéria et au Kenya, l’annonce aurait été faite Mardi aux salariés, et les premières ruptures de contrat devraient intervenir dès Mars. La fermeture définitive des locaux est prévue pour Avril ou Mai.

Le choix radical de Naspers semble indiquer que OLX ne se porte pas au mieux certains marchés clés en Afrique. A l’international, la plateforme opérée dans une quarantaine de pays connaît plutôt une situation inverse (54% d’EBITDA). Lors de la présentation des résultats comptant pour le premier semestre clos le 30 Septembre, Bob van Dijk avait d’ailleurs rappelé les excellentes performances du pôle internet du groupe avec 6,9 milliards $ de revenus, le classified ayant même « été profitable sur le semestre » .

Selon le site groupe, OLX Group opère en Afrique en Angola, en Egypte, au Ghana, au Kenya, au Nigéria, en Ouganda, au Mozambique, et en Afrique du Sud.

Naspers classified OLX activities EBITDA 30 Septembre 2017

EBITDA des marques classified de Naspers au 30 Septembre 2017 – Source : Naspers 1HFY 2018 Results
Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.