596 millions $ d’investissements pub en 2017 au Maroc

GAM investissements pub 2017 Maroc 950x620

Le GAM (Groupement des Annonceurs du Maroc) a communiqué en début de semaine ses estimations brutes des investissements pub 2017 dans le royaume chérifien. Il en ressort que globalement, le cumul des achats d’espaces des annonceurs du royaume en ce qui concerne les médias classiques se chiffrent à environ 596 millions $, en progression de 3,2% vs 2016, grâce à l’OOH et la radio.

 20162017Progression
TV238,82223,99-6,2%
Radio96,09104,318,6%
Presse83,9780,62-4%
OOH (*)150,52179,6319,3%
Cinéma7,797,09-9%
Total577,19595,643,2%
Investissements pub 2017 au Maroc (en millions $) – Médias classiques

Comme pour de nombreux marchés en Afrique, l’OOH reste un média fort au Maroc, avec la radio et la TV qui plonge quand même de 6,2% . Précision importante, les estimations présentées pour l’OOH n’intègrent ni le format événementiel de l’habillage de rames (tramway), ni les inventaires de faces sur les stations services. Elles ne prennent pas non plus en compte l’habillage automobile commercialisé notamment par Hooplacar. Quant à la presse print, dont la fréquentation est en déclin quasiment partout au monde, ses revenus publicitaires en 2017 ne se sont contractés que de 4%, moins que les précédentes années. De l’avis de Mounir Jazouli, président du GAM, la tendance baissière des revenus publicitaires du média devrait continuer à se résorber pour tendre progressivement vers une stagnation. Enfin le cinéma, marginal en raison notamment de la faiblesse du réseau, plonge de près de 10 points vs 2016.

En 2018, année de coupe du monde à laquelle participe le Maroc, on devrait noter une substantielle progression des investissements, notamment sur le hors média, qui ne fait à date pas partie du scope de la pige fournie par Ipsos pour le GAM. Les médias classiques proposant de l’exposition en mobilité, comme l’OOH et la radio, devraient à nouveau progresser de façon remarquable.

Les télécoms restent de loin le premier annonceur

Côté annonceurs, les télécoms continuent de driver le marché en apportant un bon quart des budgets investis, soient 147,2 millions $. Arrive en deuxième position le secteur des services financiers (banque, assurance, courtage, etc.) avec 70,7 millions $, moitié moins que les télécoms. Les 5 premiers secteurs cumulent 358,1 millions $ en termes de budgets investis, environ 60% du marché.

Les 5 principaux secteurs en termes de budgets investis en 2017

Environ 54 millions $ pour le digital

Concernant le digital, les estimations du GAM tablent sur 54,1 millions $ en 2017. Il indique qu’il communiquera les détails dans quelques semaines à l’occasion de son événement African Digital Summit. On peut toutefois déjà avancer une progression de plus de 60% vs 2016.

 

(*) Le cumul 2016 de l’OOH reste à confirmer

Crédit photo : YouTube/Orange Maroc

Laisser un commentaire