Lancement officiel de la TNT Jeudi au Burkina

TNT Burkina 400x400

Le Burkina franchit Jeudi une nouvelle étape de sa roadmap de basculement progressif vers la télévision numérique terrestre. Le pays lance officiellement l’entrée en service de son premier multiplexe distribuant 14 chaînes locales free-to-air (RTB, SMTV, Canal 3, TVZ Africa, Impact TV, BF1, TV Maria, Alhouda, CVK, El-Bethel, Burkina Info TV, RTB Service, 3 TV, Omega TV). Selon le communiqué du service d’information du gouvernement, le service est opéré suivant le standard défini en commun par les pays de l’UEMOA et de la CEDEAO, les normes DVBT2 et MPEG4-AVC, « les plus récentes en la matière » . Il est en conséquence demandé aux importateurs de matériel audiovisuel de se conformer à la directive de l’UEMOA et désormais obtenir un visa de l’opérateur technique chargé de la mise en oeuvre de la TNT, la SBT (Société Burkina de Télédiffusion), pour certifier la conformité du matériel importé. Quant aux foyers TV, si leurs devices TV sont nativement équipés du DVBT2/ MPEG4-AVC, il leur est demandé de juste s’équiper d’une antenne râteau classique UHF. Dans le cas contraire, ils doivent en plus s’équiper d’un décodeur homologué.

A date, 20 des 35 émetteurs prévus seraient déjà opérationnels pour assurer la terminaison de l’acheminement du signal, ce qui correspond à une couverture de 70% du territoire et une vingtaine de villes en ce qui concerne la disponibilité du signal TNT distribué par le satellite 3B de Eutelsat. La SBT espère atteindre une couverture de plus de 90% dès Février 2018. Le ministre en charge de l’audiovisuel ajoute qu’à partir de cette date, il y aura juste 6 mois de multicast, c’est-à-dire de disponibilité du signal TNT et du signal analogique. En un mot, le signal analogique devra être éteint à l’horizon Août – Septembre 2018.

Laisser un commentaire