Wari lance à son tour une procédure arbitrale contre Millicom

Tigo Sénégal procédure _200x200

Le ping-pong des communiqués entre Millicom et Wari s’est poursuivi Vendredi avec une nouvelle prise de parole du second pour annoncer à son tour avoir déclenché contre le premier une procédure devant la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de Commerce Internationale à Paris. Les deux protagonistes respectent ainsi l’une des dispositions de leur accord conclu en Février. Cela signifie-t-il pour autant que Wari renonce complètement à toute procédure devant un tribunal sénégalais ainsi qu’il l’avait envisagé et annoncé ? L’accord étant irrévocablement résilié, selon les termes de Millicom, toutes les options sont sur la table si l’on se réfère aux Actes Uniformes de l’OHADA.

Outre Millicom, le communiqué de Vendredi annonce l’ouverture parallèle d’une seconde procédure, toujours devant la Cour internationale d’arbitrage de la Chambre de Commerce Internationale, contre NJJ Capital de Xavier Niel et Sofima d’Hassanein Hiridjee, deux membres du consortium en discussions avec le groupe luxembourgeois pour reprendre Tigo Sénégal à la suite de la résiliation du deal avec Wari. Il faut se souvenir que l’entreprise fintech avait par le passé dénoncé un arrangement inégal que lui aurait proposé ces deux investisseurs après la conclusion de son accord de reprise en Février, arrangement qu’il aurait rejeté. Wari rappelle par ailleurs que le consortium était également en lice lors de « l’appel d’offres ouvert par Millicom fin 2016« , mais a été recalé lors de la procédure de sélection.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.