Discop Johannesburg 2017 démarre aujourd’hui

Discop Johannesburg

Mercredi démarre l’édition 2017 de Discop Johannesburg, le plus grand marché subsaharien des contenus audiovisuels. Plus de 1000 délégations sont annoncées dont nombre de usual suspects tels que Viacom, Côte Ouest, Canal+, Disney, FOX, NBC, Trace, Kwesé, MultiChoice, RTI, Lagardère, etc.

En marge de l’événement, il est également annoncé plusieurs sous-événements et lancements. Par exemple, Basic Lead et ONGEA! Africa lanceront Discore, un futur événement exclusivement dédié à l’industrie de la musique en Afrique (production, distribution, diffusion, etc.). Sa première édition se tiendra en 2018 à Abidjan. Le lancement de Discore prendra la forme d’un panel qui se tiendra Vendredi et auquel participeront plusieurs acteurs clés de l’industrie musicale en Afrique.

Un autre événement annoncé est FupiToons Festival. Porté par Cartoon Network (Turner Broadcasting), AAN (African Animation Network) et Ster Kinekor, il se tiendra du 26 au 29 octobre, en parallèle du Discop (25 au 27 octobre) et mettra l’accent sur les productions jeunesse adressant la cible des 2-12 ans. Il sera par exemple présenté les 4 meilleures productions révélées par la concours Imagination Studios organisé plus tôt dans l’année (Avril) par Turner et AAN. Il faut par ailleurs souligner que les deux partenaires ont programmé de multiples activités dans le cadre du Discop. AAN tient notamment, avec le sponsoring de Turner, un African Animation Village qui est le point focal des contenus jeunesse lors du Discop Johannesburg de cette année. Les deux partenaires organisent également Mercredi un panel co-animé par Ariane Suveg (Turner), Howard James Fyvie et Andrew John Phillips (Punch Monkey Studios). Ils seront aussi aux manettes des sessions de pitch devant sélectionner deux créateurs africains qui participeront au pitch MIFA Animation du Monde lors du prochain Festival d’Annecy, en 2018.

DLA (Digital Lab Africa) remettra lui aussi le couvert en lançant un second appel à projets. Le lab porté par l’Institut Français d’Afrique du sud présentera par ailleurs les créations des 5 lauréats qui ont été incubés à la suite du précédent appel à projets.

Enfin, à Discop Johannesburg 2017, il sera également question de réalité virtuelle (VR). Les réalités virtuelle, augmentée, mixte, sont aujourd’hui une tendance de plus en plus forte dans l’industrie du contenu audiovisuel. YouTube propose déjà du contenu au format 360°, une offre émerge en France (Cinemur, We are TV), des baisses de prix ont été annoncées pour les casques VR grand public (Facebook Oculus, HTC Vive, etc.). Le marché se structure. Et en Afrique, Discop veut attirer l’attention des parties prenantes en invitant INVR.SPACE à être présent pour évangéliser, proposer des démo, discuter de verticales possibles, etc. Cela se passera au pavillon dédié à l’Allemagne, pays invité de cette édition.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.