Vice renforce son partenariat avec Econet en Afrique

Vice Media 400x400

En Juin 2016, Viceland fut l’une des premières chaînes à avoir été annoncées pour rejoindre les futurs bouquets pay TV du trublion Kwesé opéré par Econet. Presque 18 mois plus tard, les deux partenaires font le choix d’aller plus loin en initiant une joint-venture, Kwesé Vice, dont le lancement est planifié pour 2018. Basée en Afrique du sud (Johannesburg) , avec des bureaux au Kenya (Nairobi) et au Nigéria (Lagos), la nouvelle entité produira et distribuera en Afrique des contenus éditoriaux et des programmes audiovisuels originaux. Les productions issues des studios de Kwesé Vice seront pour partie diffusées sur les chaînes Vice en Afrique, les autres pouvant être proposées à la vente à l’adresse d’éditeurs tiers opérant en Afrique ou à l’international. L’opération fait ainsi entrer le pôle vidéo d’Econet sur le marché de la production et la distribution de programmes audiovisuels. Gros acheteur ces derniers mois pour ses chaînes éditées en propre, le groupe sud-africain se positionne désormais aussi comme producteur et vendeur. Une rumeur annonçant ce développement stratégique avait d’ailleurs circulé début Octobre, et évoquait une éventuelle acquisition de l’un des plus importants producteurs de contenus audiovisuels sur le marché sud-africain, Urban Brews Studios (Kagiso Media), rebaptisé Kwesé Studios.

Outre la production de contenus éditoriaux et vidéo, notamment dans la culture et le lifestyle, Kwesé Vice hébergera une unité locale de Virtue Worlwide, l’agence de publicité de Vice Media. La joint-venture produira également donc pour les annonceurs des contenus de marque pertinents pour les marchés africains. Elle fera à cet effet appel à de jeunes créatifs, journalistes et rélisateurs, en phase avec la cible des 18-35 ans qu’adresse habituellement Vice Media.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.