Adoption des statuts de l’AACC par l’Union Africaine

Union Africaine AACC _200x200

Créée en Juin 2016 à l’initiative de la Fédération Panafricaine des Cinéastes (FEPACI), l’AACC (Commission Africaine de l’Audiovisuel et du Cinéma) a vu ses statuts adoptés il y a une semaine par l’Union Africaine, à l’occasion de la session extraordinaire des 13 et 14 Septembre au Kenya du comité technique de l’instance africaine spécialisé sur la jeunesse, la culture et le sport. La première mission du nouvel organe continental est la mise en place d’entités appropriées aux niveaux national, régional et continental, dans le cadre du renforcement de la coopération entre les Etats africains dans le domaine de l’audiovisuel et du cinéma. Il devra aussi, selon le communiqué de la FEPACI,  faire la promotion de l’utilisation des expressions audiovisuelles et cinématographiques comme facteurs de création d’emplois, d’intégration, de solidarité, de respect des valeurs et de compréhension mutuelle pour favoriser la paix, une image positive de l’Afrique et prévenir les conflits. Le secrétariat temporaire de l’AACC sera basé à Nairobi au Kenya, pays dont le lobbying et les efforts aux côtés de la FEPACI a abouti à la création de commission.

La fédération des cinéastes indique par ailleurs attendre son congrès de 2018, au cours duquel sera créé un un fonds destiné à financer le cinéma et l’audiovisuel en Afrique. Le fonds continental sera décliné en fonds régionaux (Afrique de l’ouest, Afrique centrale, etc.)., et peut-être locaux comme celui initié par la Côte d’Ivoire en Mai.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.