Règne sans partage de Netflix en Afrique du sud ?

Mybroadband Afrique du sud Netflix

Avec la toute puissance de Naspers sur son marché domestique, notamment sur la vidéo linéaire (98% de part de marché pour MultiChoice selon une estimation du régulateur il y a quelques semaines), on aurait pu penser que son service SVOD se taillerait une belle part du marché, ou au moins jouer des coudes avec les géants américains que sont Netflix et Amazon Prime Video. Dans les faits, il n’en est rien, la plateforme sud-africaine se faisant totalement distancer par Netflix. Pourtant, il a brusqué son lancement en Août 2015 en vue de commencer à occuper le terrain avant l’arrivée de la plateforme de Los Gatos. Mais cela n’a semble-t-il pas payé, en tout cas si l’on se réfère aux chiffres révélés par le dernier sondage réalisé par le site Mybroadband auprès de 1587 personnes. Bémol, l’échantillon n’est absolument pas représentatif de la population sud-africaine puisqu’il n’est constitué que de professionnels IT ou spécialistes du digital et de la techno en général. Mais tout de même ! Quand Netflix récolte 84,85% d’abonnement, ShowMax arrive derrière avec 45 points en moins, à 39,29%. Se classe 3ème Prime Video avec 12,93%. Les autres ont des parts marginales.

Le catalogue très riche et premium du service de Reed Hastings ferait donc toute la différence ? En tout cas le prix de l’abonnement ne semble pas être déterminant pour ce public, Prime Video étant normalement plus accessible que ses deux concurrents, et ShowMax propose une formule access brandée Select. Sur le contenu, le service sud-africain a de toute façon des soucis à se faire puisque Amazon est résolu à accélérer ses investissements (à coup de milliards de dollars) dans les productions haut de gamme capables de captiver un public mondial, le genre de production qui ont justement fait le succès de Netflix. Comme le présageait un analyste, il risque bien d’y avoir du sang sur les murs, en Afrique du sud, mais également ailleurs.

Mybroadband Netflix Afrique du sud

 

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.