Vague 1 Africascope 2017 : focus TV

Africascope 2017 vague 1 950x620

Selon la dernière vague d’Africascope, la TV est regardée en Afrique subsaharienne francophone par une moyenne quotidienne de 16,4 millions de personnes âgées de 15 ans et plus, soit une couverture se situant à 90%. En ce qui concerne le split des PdA (part d’audiences), les chaînes locales africaines ressortent à 41% (-6 points) vs 59% pour les chaînes internationales. Qualitativement, les grilles de programmes proposées par ces dernières continuent de faire la différence. Dans le détail, c’est sur les 15-34 ans que les chaînes locales obtiennent la PdA la plus faible (40%). Sur les Femmes 15+ et Femmes avec enfants, elles réalisent à l’inverse leurs meilleures PdA, 48% sur chacune de ces deux cibles féminines.

Les éditeurs locaux

Pays à pays, les fortunes sont aussi diverses pour les diffuseurs locaux. Au Sénégal et en RD Congo, ils réalisent respectivement 60% et 59% de PdA, les plus élevées sur l’ensemble du scope de l’étude. A l’autre extrémité, les diffuseurs locaux du Gabon suscitent l’intérêt le plus faible auprès des foyers TV de leur marché domestique en cumulant moins de 15% de PdA. Dans le top 10 (PdA) de ce pays, il ne figure qu’un seul éditeur local, la RTG1 (4,1%).

Africascope 2017 vague 1 PdA chaînes locales 640x227

Il est tout de même utile de nuancer cette photographie par la réalité de l’offre locale dans chaque pays, en partie corrélée au niveau de progression dans la migration TNT. Au Gabon justement, l’offre locale est plutôt étroite. Le récent lancement de Label TV vient étoffer un peu plus cette offre. Quant à la migration TNT, elle y est toujours au stade de projet. StarTimes, l’opérateur désigné pour opérer la plateforme TNT locale n’a pas encore démarré le déploiement des émetteurs devant assurer l’acheminement du signal vers les foyers TV. Le financement public, annoncé à hauteur de 109 millions de dollars, est d’ailleurs toujours en cours de mobilisation, en l’occurrence auprès d’un prêteur chinois (Eximbank of China). A l’inverse, au Sénégal, 92% des foyers TV seraient couverts en termes de disponibilité du signal TNT, même si Excaf, l’opérateur désigné pour assurer le déploiement réseau, est en proie à de nombreuses difficultés qui perdurent depuis de nombreux mois. Ce dernier a du mal à fournir au marché les décodeurs.

Les chaînes internationales pour leur part, outre la qualité de leurs grilles, bénéficient largement de leur distribution en numérique par les divers satellites Eutelsat, SES, Intelsat, etc. et de la largeur de l’offre.

L’univers Canal+

Dans cette catégorie, on ne peut manquer la puissance des marques audiovisuelles éditées par Canal+. On le voit déjà dans le tableau ci-dessus où Novelas TV, la chaîne la plus puissante (11,4% de PdA) des chaînes internationales, s’impose directement dans trois pays. Plus largement, l’univers Canal+ regroupe, en plus de Novelas TV,  Canal+, chaîne éponyme, Canal+ Cinema, Canal+ Series, Canal+ Family, Canal+ Sport, A+ et Nollywood TV.

La chaîne éponyme rassemble en moyenne 3,6 millions de téléspectateurs 15+ par semaine (50 minutes en moyenne de DET*), dont 46% de 15-24 ans et 31% de 25-39 ans. Par ailleurs, son audience est davantage masculine (63%) et est composée de 42% de personnes de CSP AB (CSP A – supérieur ; CSP B – moyen supérieur). Quant à Canal+ Sport (76 minutes de DET), elle attire une moyenne hebdomadaire de 6,2 millions de téléspectateurs à 91% masculins et 46% de CSP AB. La chaîne la plus puissante, Novelas TV (105 minutes de DET), rassemble pour sa part 8,8 millions de téléspectateurs chaque semaine, dont 69% de femmes, surtout de CSP CD** (62%) et jeune (46% de 15-24 ans ; 35% de 25-39 ans). Les autres chaînes, A+ et Nollywood TV présentent respectivement une couverture hebdomadaire de 5,3 et 6,8 millions de téléspectateurs. A+ attire davantage de femmes (61%) jeunes (44% de 15-24 ans), un profil similaire à celui de l’audience de Nollywood TV (63% de femmes et 43% de 15-24 ans).

TV5 et France 24

Deux autres chaînes internationales très puissantes sur le scope de l’étude de Kantar TNS sont TV5Monde Afrique et France 24. La première reste la première chaîne internationale en termes de couverture (53%) et deuxième en termes de PdA. Sur la cible premium des cadres et dirigeants, elle obtient 77,6% d’audience hebdomadaire derrière France 24 (85%). La chaîne d’info enregistre pour sa part une couverture moyenne hebdomadaire de 46%.

En termes de puissance au niveau des chaînes internationales, Africascope révèle globalement qu’outre les chaînes éditées par Canal+, TV5 et France Média Monde, il y a les marques du groupe Trace (Trace Urban – 4,9 millions de téléspectateurs hebdomadaires ; Trace Africa – 7,7 millions de téléspectateurs par semaine).

* DET : Durée d’Ecoute par Téléspectateur

** CSP C : moyen inférieur ; CSP D : inférieur

 

Crédit photo : visualhunt/Robbie Veldwijk

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.