Kwesé TV Zimbabwe : nul n’est prophète en son pays

Kwesé TV Botswana

Alors que tout était fin prêt pour lancer la commercialisation de ses bouquets pay TV au Zimbabwe, à la suite de son accord avec Dr Dish (*), le groupe de Strive Masiyiwa, l’enfant du pays, doit à nouveau faire avec l’intransigeance, peut-être un peu excessive, du régulateur. Ce dernier a pris la parole hier, au travers d’un communiqué de presse, pour dénoncer les insistantes rumeurs circulant sur les médias sociaux et insinuant que Dr Dish et Econet Media auraient obtenu son onction après la conclusion de leur accord, ce qui aurait de fait octroyé à Econet jusqu’en 2022, la licence qu’elle espère depuis d’interminables mois. Le BAZ (Broadcasting Authority of Zimbabwe) va d’ailleurs plus loin en profitant de l’occasion pour annuler dans la foulée la licence détenue par Dr Dish depuis 2012 et via laquelle comptait opérer Econet Media. Le régulateur justifie sa décision en invoquant les termes de la convention d’attribution de ladite licence, termes indiquant précisément le nom du concessionnaire de la licence, c’est-à-dire Dr Dish, ainsi que l’objet spécifique de la licence, la commercialisation de bouquets TV sous la marque My TV Africa. Le communiqué ajoute que la licence est donc annulée pour défaillance de Dr Dish en ce qui concerne le respect des termes de sa licence. Pour finir, le régulateur appelle le public à ne pas acquérir les décodeurs Kwesé parce qu’aucun opérateur ne peut fournir de bouquets TV dans le pays sans expressément détenir une licence l’y autorisant.

C’est le cas de le dire ! Econet Media s’est proprement fait scier, une deuxième fois d’ailleurs. En Septembre 2016, le groupe média avait déjà vu un accord avec le diffuseur public, ZBC (Zimbabwe Broadcasting Corporation), être retoqué par le Ministère de la communication. Pour l’instant, Strive Masiyiwa n’arrive toujours pas à faire entrer le pôle média de son groupe dans son pays d’origine, pas en linéaire en tout cas. Cependant, sa présence locale dans les télécoms et la fintech laisse à penser qu’il finira pas y parvenir. Et de toute façon, les audiences zimbabwéennes peuvent continuer à regarder ses contenus en OTT via l’application de Kwesé TV. C’est déjà ça d’acquis.

(*) L’accord avec Dr Dish a été annoncé il y a tout juste 4 jours ; Econet Media devait commercialiser ses bouquets dans le pays en exploitant la licence détenue par le premier et qu’il n’exploitait plus, son bouquet My TV n’étant plus commercialisé dans le pays ; Kwesé a dû se rabattre sur cette alternative suite à ses multiples tentatives infructueuses pour obtenir une licence auprès du régulateur.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.