Cession de Tigo : l’Etat du Sénégal aurait-il opté pour Wari ?

Tigo Sénégal _200x200

Nouvel épisode dans le feuilleton de la cession de la filiale sénégalaise de Millicom ? Sera-t-il le dernier ? Les prochains jours seront édifiants. En attendant, selon un document diffusé par divers médias et présenté comme un décret présidentiel, l’Etat du Sénégal aurait opté pour Wari. Ledit document, portant à la fois les signatures du président sénégalais Macky Sall et du premier ministre, est daté du 1er Août. Il stipule en son article premier que la cession de la licence d’établissement et d’exploitation des réseaux de télécommunications ouverts au public de SENTEL GSM (*) à Wari est approuvée. En son article 3, il invite les ministres des finances et des télécoms à mettre en oeuvre ledit décret. Cependant, diverses personnes sur les réseaux sociaux invitent à la prudence quant à l’authenticité dudit décret. En effet, même si les plus hautes instances du pays s’impliquent dans le dénouement de l’opération, on pouvait s’attendre à ce qu’elles passent par la voie classique du régulateur des télécoms pour valider ou invalider l’accord avec le consortium Teylium – NJJ Capital – Sofima. A date, la situation n’est donc pas des plus claire et les prochains jours peuvent encore réserver des rebondissements ou simplement des précisions.

Pour rappel, selon des informations parues dans la presse locale sénégalaise en Février à l’annonce de l’accord de cession entre Millicom et Wari, bien des gens invitaient déjà à la prudence, tant au niveau du régulateur que de certaines associations de consommateurs.

(*) : entité juridique exploitant la marque commerciale Tigo dans le pays

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.