Tigo – Wari au Sénégal : on n’a pas fini d’en entendre parler

Tigo Sénégal _200x200

Nous rapportions Lundi le communiqué de Millicom annonçant l’interruption du processus de cession de sa filiale Tigo Sénégal à Wari et la conclusion d’un nouvel accord avec le consortium Teylium – NJJ Capital – Sofima. On pouvait penser l’affaire entendue. Mais dans la foulée, Wari s’est à son tour fendu d’un communiqué pour dénoncer les annonces de Millicom en indiquant avoir respecté jusqu’à présent toutes les étapes du processus entamé depuis quasiment le début de l’année. La marque fintech indique par ailleurs avoir déjà libéré 10 millions de dollars sur les 129 à payer et avoir mis en place un due diligence (audit d’acquisition) contractuel. Le communiqué de Wari évoque aussi la date du 30 Septembre pour le règlement des 119 millions de dollars restant.

Après la prise de parole de Wari, Millicom publie à nouveau un texte de réplique dans lequel le groupe luxembourgeois réfute le qualificatif « contractuel » du due diligence qui, selon le groupe télécom, n’a jamais été prévu comme condition à la conduite jusqu’à son terme du processus de cession. En ce qui concerne les dates, le telco parle pour sa part de celle du 02 Juin qui était définie comme deadline pour le règlement de l’intégralité du montant convenu entre les deux parties. C’est donc le non respect de cette obligation contractuelle qui l’aurait conduit à mettre un terme (*) au processus de cession à Wari.

Tout semble alors indiquer que les parties vont passer par la case tribunal pour régler ce qui pourrait désormais être qualifié de différend. A moins que, comme l’annoncent des rumeurs émanant de la presse locale, les officiels politiques du Sénégal s’en mêlent en regard du caractère stratégique du secteur des télécoms. En attendant, les différentes parties attendent les conclusions des différentes instances de régulation.

(*) Droit de résiliation dans ces conditions prévues au contrat, selon le communiqué de Millicom

 

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.