Les droits FIBA 2017 – 2021 vont à StarTimes

FIBA 400x400

La guerre des droits audiovisuels sportifs continue de faire rage en Afrique subsaharienne et le distributeur chinois ne compte pas s’en laisser conter. Il est certes resté spectateur lors des deux derniers rounds (droits UEFA et droits des JO) mais il fut bien de la partie lors de l’épisode FIFA. Et il vient à nouveau de s’illustrer en faisant l’acquisition, en exclusivité, de nouveaux droits premium, ceux de la FIBA (Fédération Internationale de Basketball) pour la période 2017 – 2021. L’organisme en a fait l’annonce ce Mercredi. StarTimes a ainsi réussi à distancer, sur le basket, les deux habituels groupes audiovisuels sud-africains, Econet Media et SuperSport/MultiChoice. Pendant 5 ans, ce sont donc ses chaînes sport (Sports Premium, Sports Arena, etc.) qui diffuseront en Afrique subsaharienne (notamment anglophone) en pay TV et FTA l’ensemble des compétitions organisées ou affiliées à la FIBA, soit plus d’une trentaine, depuis la coupe du monde 2019 de basket et ses phases qualificatives en passant par l’intégralité des diverses compétitions continentales (Afrique, Europe, Amériques, Asie-Pacifique) jusqu’à diverses compétitions de jeunes (U19, U17).

Les seuls territoires de la région qui échappent à l’accord d’exclusivité obtenu par l’opérateur chinois sont l’Angola (il n’y obtient pas les droits FTA) et les territoires francophones. Sur ces derniers, il ne lui est pas accordé l’exclusivité des droits. Il y partagera certainement alors les droits pay TV avec Canal+ et les droits FTA avec les chaînes FTA de Econet (Kwesé Free Sport) ou avec des diffuseurs publics, etc.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.