Droits UEFA : le mano a mano SuperSport – Kwesé

UEFA Euro 2020

Les deux diffuseurs sud-africains poursuivent leur mano a mano en ce qui concerne les droits sportifs en Afrique. Et ce sont les ayant droits qui se frottent les mains, l’UEFA dans le cas présent. L’instance faîtière du foot européen a en effet attribué aux deux éditeurs de chaînes sportives les droits jusqu’en 2022 du foot européen des équipes nationales, à des nuances près comme d’habitude. Quatre types de matchs sont concernés :

– le prochain Euro de football, celui des 60 ans de l’UEFA et qui aura lieu en 2020 ; tournoi anniversaire, il se déroulera dans 13 villes à travers l’Europe, avec les demi-finales et finale à Wembley à Londres ; un bel événement en perspective donc ;

– les matchs qualificatifs pour cet Euro 2020

– la Ligue des Nations de l’UEFA ; nouvelle compétition un peu claquée sur le modèle de la Ligue des clubs champions, elle est prévue pour la saison 2018/2019

– les phases qualificatives européennes pour la coupe du monde 2022, prévue pour se tenir au Qatar.

En somme, plus de 1000 matchs d’équipes nationales européennes se joueront sur la période 2018 – 2022 pour laquelle Kwesé (Econet) et SuperSport (Naspers) ont acquis les droits.

Kwesé

Au trublion, l’UEFA a attribué les droits exclusifs FTA (hors Afrique du sud), les droits non exclusifs pay TV (hors Afrique du sud), les droits VOD, les droits digitaux, des matchs live, différés ou résumés de l’Euro 2020, des phases qualificatives de l’Euro 2020 et de la Ligue des Nations de l’UEFA. Econet promet mobiliser pour l’occasion ses chaînes Kwesé Free Sports, KS1, KS2 et ESPN accessibles en pay TV ainsi que ses accès digitaux (Kwesé app sur Roku notamment, etc.)

SuperSport

Au leader attaqué, il a été attribué les droits exclusifs pay TV en Afrique du sud, et non exclusifs pour le reste de l’Afrique subsaharienne, les droits digitaux des matchs live, différés ou résumés des mêmes compétitions citées pour Kwesé. Mais il obtient en plus les matchs qualificatifs des nations européennes pour la coupe du monde 2022.

Cette répartition des droits UEFA entre les deux éditeurs sud-africains est semblable à celle qu’ils ont déjà faites en ce qui concerne les droits FIFA 2017 – 2018, une façon de rappeler s’il en est encore besoin qu’il faudra désormais et à chaque fois compter avec Kwesé, le dernier arrivé sur le marché, mais pas le moins ambitieux.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.