PBS Sports ou la géopolitique dans l’audiovisuel

PBS Sports _400x400

Cela n’a certes rien de nouveau, mais c’est assez soudain et « musclé » pour être signalé. La géopolitique a en effet toujours fait partie du jeu dans l’audiovisuel, notamment en ce qui concerne l’info en continu (CCTV pour la Chine, i24 News pour Israel, TRT World pour la Turquie, Al Jazeera et Al Arabiya au Moyen-Orient, Russia Today pour la Russie, France 24 pour la France, BBC News pour le Royaume-Uni, etc.). Cette fois, c’est sur le terrain de la diffusion de programmes sportifs qu’elle s’exprime, avec l’annonce de la création de PBS Sports par une joint-venture menée par l’Arabie Saoudite et l’Egypte, deux nations qui sont parties prenantes de la crise géopolitique en cours au Moyen-Orient et visant à mettre le Qatar au ban des nations. Les initiateurs du nouveau groupe audiovisuel ont donc pour seul objectif de contester le leadership et l’hégémonie du qatari beIN Sports dans la région en lui taillant des croupières et mettre encore plus à mal son modèle économique. Cela tombe bien, de nombreux acteurs, notamment au Maghreb (en Algérie, au Maroc, en Egypte) y ont de multiples griefs contre le diffuseur qatari, habituellement taxé d’empêcher le plus grand nombre de téléspectateurs d’accéder à certaines compétitions premium en pratiquant des tarifs prohibitifs quant à la monétisation des droits dont il a acquis l’exclusivité pour la région MENA.

PBS Sports donc, dont le lancement est prévu pour demain 21 Juin, met 7 milliards de dollars sur la table et annonce qu’il sera accessible en FTA DTH via Nilesat et non en pay TV. Il annonce également d’entrée qu’il proposera à ses futures audiences la Coupe du monde 2018 et les prochaines compétitions continentales. On peut toutefois se demander comment, étant donné que pour l’instant et jusqu’à leurs échéances c’est justement beIN Sports qui détient les droits exclusifs des compétitions pour ces territoires. Il faudra alors passer par la case sous-licence à court terme.

En termes de bouquet, le nouveau diffuseur indique qu’il montera progressivement en régime pour proposer jusqu’à 11 chaînes.

 

Crédit photo : Twitter/@PBS_SPORTS

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.