985 millions de lignes mobile en Q1 2017 en Afrique

C’est le décompte fait par Ericsson dans l’édition de Juin 2017 de son Mobility Report. Le continent africain compte ainsi 12,9% du nombre de lignes mobile en service à l’échelle mondiale, ce nombre étant 7,6 milliards. Le chiffre de Ericsson concorde assez avec celui évoqué il y a tout juste quelques jour par la GSMA, l’organisme ayant dénombré un total de 7,7 milliards de lignes en Q2 2017.

Pour revenir à Ericsson, il a dénombré 107 millions de nouvelles lignes au cours du premier trimestre 2017, dont 9 millions en Afrique (3 millions pour le seul Nigéria), l’Inde (43 millions) et la Chine (24 millions) continuant de fournir les plus importants contingents de nouveaux abonnés. Avec ses 985 millions d’abonnés, l’Afrique présente un taux de pénétration de 81% (*), le plus faible à l’échelle globale.

En ce qui concerne le haut débit mobile, l’équipementier a dénombré 4,6 milliards d’abonnements au premier trimestre à l’échelle mondiale, soit une progression d’environ 25% vs Q1 2016. Près de 46% des abonnements haut débit mobile (2,1 milliards) sur la période seraient du LTE. Aussi, entre Q1 2016 et Q1 2017, le trafic data a bondi de 70%, la consommation de contenus digitaux continuant à exploser.

Ericsson Mobility report trafic data q1 2017 466x362

D’ailleurs, la vidéo représente plus de 50% du trafic mobile, et Ericsson prévoit qu’elle monte jusqu’à 75% du trafic en 2022.

Ericsson Mobility report trafic category q1 2017 502x252

(*) la statistique a été calculée sur la base du nombre total de lignes mobile en service, à la différence de celle de la GSMA qui se base sur le parc d’abonnés uniques.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.