Verashni Pillay contrainte à la démission de HuffPost South Africa

Verashni Pillay, directrice de publication de l’édition sud-africaine du Huffington Post a dû quitter ses fonctions ce samedi 22 Avril, emportée par l’affaire née de l’article polémique à relent raciste paru sur le blog du média le 13 Avril, et retirée 2 jours plus tard. Publié sous un faux nom d’auteur (Shelley Garland) comme l’a indiquée l’enquête du défenseur des droits, l’article demandait que le droit de vote soit retiré aux hommes blancs d’Afrique du sud.

Après avoir formellement condamné la teneur de l’article et mis en cause le titre pour avoir failli au plan éthique et déontologique, le défenseur des droits a exigé qu’un article d’excuses explicites soit publié et positionné en très bonne place sur le site afin d’être facilement vu des audiences fréquentant le média.

Verashni Pillay avait été choisie fin Septembre pour prendre la direction des rédactions du HuffPost South Africa, en provenance de Mail & Guardian. Elle a effectivement rejoint ce poste le 1er Novembre 2016, et a déjà dû le quitter 6 mois plus tard.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.