Révision de l’accord CAF – Lagardère Sports ?

CAF - Lagardère Sports

C’est une éventualité selon plusieurs médias maghrébins. Selon ces sources, le nouveau président de la CAF, le malgache Ahmad Ahmad, pourrait bientôt entrer en discussions avec Lagardère Sports au sujet d’une éventuelle révision de l’accord qui lie l’agence parisienne de marketing sportif à l’instance faîtière du foot africain en ce qui concerne la commercialisation des droits des compétitions organisées par cette dernière. Cet accord, intervenu en Juin 2015 et couvrant la période 2017 – 2028 est décrié par de très nombreux diffuseurs audiovisuels publics africains, mais également par des fédérations membres de la CAF et même par des politiques. Les critiques s’étaient particulièrement faites insistantes à l’occasion de la dernière CAN qui a vu plusieurs diffuseurs publics maghrébins et subsahariens ne pas pouvoir diffuser la compétition, notamment les matchs de leur équipe nationale, en raison de tarifs jugés prohibitifs pour l’acquisition des droits, malgré la formule packagée (environ 8 compétitions acquises en une fois) obtenue notamment en Afrique subsaharienne par l’UAR, certes tardivement. Cette situation avait particulièrement fait polémique, à tel point qu’elle s’est invitée au menu des discussions lors du 28ème sommet de l’Union Africaine fin Janvier, avec une déclaration des chefs d’États en ce sens. Entre temps une procédure judiciaire a été lancée en Egypte, à la suite d’une plainte du régulateur local de la concurrence, et dont l’issue serait attendue pour début Avril.

Sans doute que le dénouement de cette procédure dictera, le cas échéant, le ton et la tendance des futures négociations entre les parties.

 

Crédit photo : Twitter/@CAF_Online

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.