Les quatre piliers de la stratégie de Kwesé TV

Kwesé TV new 400x352

Fait rare dans le paysage média subsaharien et peut-être mondial, Strive Masiyiwa, le fondateur et président de Econet décline sur Facebook la stratégie marché de Kwesé TV, son service de distribution de chaînes TV en Afrique subsaharienne. Découlant d’une étude clients, selon les termes du tycoon zambien, la stratégie repose sur quatre piliers :

  • le bouquet : volontairement slim, il ne propose qu’une soixantaine de chaînes au total avec des contenus axés sports, documentaires, films, séries, infos, etc. ; Strive Masiyiwa indique que son groupe veut surtout proposer des chaînes exclusives, non disponibles chez les concurrents ; au cas où son bouquet proposerait des chaînes déjà distribuées par d’autres opérateurs pay TV, il s’agirait de « must have » pouvant générer du trafic
  • le device d’accès : partant du constat qu’en Afrique l’accès au contenu vidéo s’effectue davantage via le device mobile et que les abonnés souhaitent aussi avoir accès aux contenus même en mobilité, Kwesé TV va mobiliser une approche mobile-centric ; les contenus distribués par Econet Media seront accessibles sur TV, mobile, tablette, PC, avec parfois un accès limité à des formats de device en raison des droits concédés par les éditeurs ; le tycoon donne rendez-vous en Mars pour davantage expliciter l’approche mobile-centric
  • l’abonnement : contrairement à ce qui est habituellement proposé sur le marché, Kwesé TV propose trois niveaux d’abonnement (3 jours, la semaine, le mois) via le décodeur ; l’objectif est de répondre à la demande de flexibilité souhaitée par les abonnés ; le tarif pour l’abonnement mensuel est fixé à 25 dollars hors taxes ; sur mobile, le pricing sera précisé plus tard
  • le cœur de cible : sans surprise, il s’agit des millenials ; le président de Econet révèle que l’étude réalisée par son groupe fait apparaître que 60% des africains ont moins de 30 ans, avec une moyenne d’âge se situant autour de 19 ans ;  sur les marchés matures, les millenials ont un comportement installé de cord-cutting  selon une étude Gfk ; ce comportement serait justifié par la faible qualité de l’expérience client proposée par les opérateurs selon une autre étude de PayWizard.

Dès ce mois de Janvier, Kwesé TV sera lancé au Ghana, en Zambie et au Rwanda, avec une accessibilité via décodeur et parabole. D’ici Juin 2017, Econet Media vise à porter son service pay TV sur un total de 18 marchés subsahariens. Comme on le prévoyait, l’ambition du groupe est de réellement s’attaquer aux géants continentaux que sont MultiChoice (DStv, GOtv), StarTimes et Vivendi (Canal+, Easy TV). Sa chaîne FTA (free-to-air) Kwesé Free Sports sera un véritable générateur de trafic d’abonnés en raison des contenus sports premium qu’il peut proposer, dont des matchs de Premier League, la NBA, la Formule 1, etc. Strive Masiyiwa réaffirme aussi la promesse que cette chaîne sera toujours accessible pour l’abonné, même en cas de non renouvellement de son abonnement payant. C’est un substantiel motif de fidélité, car chez certains distributeurs de bouquets, les chaînes FTA premium sont inaccessibles pour l’abonné en cas de non renouvellement mensuel de l’abonnement. Aussi, l’approche mobile-centric de Kwesé TV est certainement la bonne en regard de l’évolution des modes de consommation des contenus vidéo. Cependant, en contexte subsaharien restent posées les questions de l’accès au haut débit mobile pour le plus grand nombre et de son coût. A l’occasion du prochain MWC (Mobile World Congress), GSMA proposera certainement un nouvel état des lieux sur ces questions.

Une dernière info donnée par le tycoon zimbabwéen concerne le prochain lancement d’une chaîne dédiée aux entrepreneurs. Il a promis d’en dire plus dans un prochain post. Affaire à suivre donc …

 

Crédit photo : facebook.com/strivemasiyiwa

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.