E-commerce et Black Friday sur 5 marchés subsahariens

Geopoll black friday 2016 950x620

D’année en année, le Black Friday bat des records. L’édition 2016 a vu les américains dépenser pas moins de 3,3 milliards de dollars, selon Adobe Digital Insights, pour la seule journée du 25 Novembre, et ceci rien qu’online. Au Nigéria, les plateformes locales n’étaient pas en reste. Konga a par exemple enregistré des ventes de l’ordre de 3,5 milliards de Nairas (environ 11,1 millions en dollars) le 25 Novembre, quand Jumia indique avoir cumulé un total 8 millions de VU sans cependant communiquer le montant de ses ventes. En Afrique du sud, le « Vendredi fou » a généré environ 50 000 conversations sur les réseaux sociaux selon l’agence 25AM, notamment sur Twitter.

Autrement dit, la vague Black Friday a également déferlé sur les subsahariens, particulièrement sur les marchés clés (Nigéria, Afrique du sud, Kenya). Pour en mesurer l’ampleur, GeoPoll a interrogé 1 251 personnes dans cinq pays (les 3 marchés clés + Ghana et Ouganda). Elles ont été interrogées tant sur le Black Friday que sur le Cyber Monday, et sur le e-commerce en général.

Au Kenya et au Nigéria, plus de la moitié des répondants, respectivement 55% et 60%, ont réalisé des achats online au cours de la période. A l’inverse, 61% des ghanéens interrogés n’ont pas effectué d’achats. Dans tous les pays, à l’exception de l’Afrique du Sud, c’est le téléphone qui a été le produit le plus acheté, suivi des produits vestimentaires.

Geopoll budget moyen black friday 2016 495x349

En dépit du succès de l’opération pour les e-commerçants, nombreuses sont les personnes interrogées qui déclarent ne pouvoir consacrer beaucoup d’argent aux Black Friday et Cyber Monday, les fêtes de fin d’année venant juste après. En moyenne, les personnes interrogées n’ont pas dépensé plus 100 dollars et elles ont déclaré à 75% qu’elles auraient dépensé plus si le Black Friday était positionné davantage vers la fin d’année.

A la question, où préféreriez-vous faire vos achats si les magasins physiques participaient aussi au Black Friday, la majorité des répondants a indiqué qu’elle continuera à donner la priorité à l’achat online, sauf en Ouganda.

Geopoll magasin vs online black friday 2016 495x309

 

Le e-commerce en général

Paradoxalement, le e-commerce n’a pas très bonne presse auprès de la majorité des répondants. Dans tous les pays, la confiance accordée au e-commerce ne franchit jamais les 35%, cela pour diverses raisons : méthode de paiement, mauvaise expérience d’un ami, etc.

 

Geopoll confiance e-commerce black friday 2016 495x369

Concernant justement le mode de paiement, le cash on delivery et le mobile money restent les solutions plébiscitées, hors Afrique du sud. Mais ces solutions ne sont pas disponibles chez tous les e-commerçants, notamment les plateformes internationales telles que Alibaba, Amazon, Aliexpress, etc.

Geopoll méthode de paiement black friday 2016 493x353

Ces plateformes internationales font partie des plus fréquentées au Ghana où elles rivalisent avec Jumia. Au Nigéria, Jumia domine et est suivi de Amazon. La marketplace américaine a beaucoup progressé dans le pays, en regard d’une précédente étude réalisée en Mars par NOIPolls (voir notre article), au point d’être citée avant Konga par exemple. En Afrique du Sud, les plateformes e-commerce les plus citées sont Bid or buy, Takealot, Zando, Spree.

De façon générale, 60% des répondants sud-africains effectuent des achats online chaque mois. Ils sont 45% au Kenya et 66% au Nigéria à faire pareil. Aussi, 70% des kényans et 60% des sud-africains ont déjà effectué un achat online quand 55% des ghanéens et 51% des ougandais n’en ont jamais effectué.

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.