La TNT est portée dans les zones rurales au Kenya

Selon les dernières statistiques du régulateur kényan, le signal de la TNT est accessible sur environ 60% du territoire. Cela laisse encore 40% du pays dans l’analogique (voir notre article). Afin de réduire progressivement ce taux de 40%, deux initiatives ont été lancées ces derniers jours dans le pays, la dernière en date étant portée par le britannique Azuri Technologies et le distributeur pay TV local Zuku (Wananchi Group). Ensemble, ils proposent aux foyers off grid (hors réseau électrique) un pack comprenant un système d’énergie solaire (plaque photovoltaique, accumulateur domestique, etc.), un écran TV de 24 pouces, une antenne satellite + décodeur et le bouquet Smart+ de Zuku avec 48 chaînes TV (dont Zuku Sports, Zuku Life Glam, Zuku Kids, etc.) et 21 chaînes radio. L’ensemble offre une autonomie moyenne d’environ 5 heures par jour de visionnage normal avec en plus la possibilité d’allumer quatre lampes et de recharger un téléphone et une radio mobile. Le pack est accessible pour 1,5 dollar par jour.

Même s’il n’est pas certain qu’une telle offre soit accessible aux foyers les plus indigents (qui vivent parfois avec moins d’un dollar par jour), elle portera tout de même la TV satellite dans certaines zones éloignées des grosses agglomérations.

Quelques jours plus tôt, c’est le chinois StarTimes qui a annoncé un projet destiné à porter la TNT satellite dans certains zones non desservies du pays. Le comté de Kajiado, dans le sud-ouest sert de pilote avec 120 ménages d’un village du comté qui reçoivent déjà des chaînes distribuées par le groupe chinois. A terme, StarTimes veut atteindre les 30% de kényans résidant dans des zones n’ayant aucun accès ou ayant un accès limité au signal numérique.

 

Crédit photo : Twitter/@ZukuOfficial

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.